Clubster Sante Logo invest`Innove

Tout savoir sur la levée de fonds

Vous avez besoin de fonds pour lancer votre activité ou développer votre projet ?
Vous pouvez envisager la levée de fonds. Elle consiste à faire entrer des investisseurs dans le capital de votre société. L’avantage ? Il n’y a pas de remboursement du capital emprunté ni d’intérêts liés. Les investisseurs apporteront les fonds et recevront des titres en contrepartie.

Vers quels investisseurs se tourner ?

 

Les fonds d’amorçage : organismes qui détiennent un portefeuille d’actifs financiers en multipropriété. On trouve :  des épargnants/personnes physiques, des personnes morales, des institutions, des fonds de fonds (fonds spécialisés dans l’investissement dans d’autres fonds).

Les business angels : particuliers qui peuvent intervenir sur des montants compris entre 10 000 et 500 000 euros. Les business angels peuvent apporter d’autres bénéfices au développement de votre activité : un réseau, un carnet d’adresses et un accompagnement.

Dans la tête d'un Business Angel | 27/11/20

Les family office :  organisations financières dont l’activité consiste à gérer le patrimoine d’une ou de plusieurs familles.

Les principales levées de fonds

 

La différence entre les tours de table suivants sont les niveaux de maturité de votre société :

Pré-seed (pré-amorçage) : phase d’obtention de la love-money, des prêts d’honneur ou du prêt d’amorçage de type BPI. Il est intéressant d’envisager l’entrée de business angels sur un petit tour de table permettant d’aller chercher la maturité nécessaire pour réaliser un seed « facilement ».

Seed (amorçage) : cette levée de fonds se réalise avec des fonds d’amorçage régionaux (possibilité d’y associer des business angels pour compléter le tour de table). Elle consiste à lever des fonds pour le démarrage d’une activité, le lancement d’un service ou d’un produit.

Phase early stage (série A, série B, série C) : phase de levée de fonds avec fonds de capital risque (possibilité d’y associer des business angels pour compléter le tour de table). Si votre projet fait ses preuves, cette phase interviendra pour optimiser les leviers de tractions.

Growth (stabilisation du modèle) : période durant laquelle vous développez votre produit/service sur différents marchés. A ce stade, vous avez démontré la rentabilité de votre offre avec un chiffre d’affaires et un portefeuille-clients conséquents.

Comment trouver des investisseurs ?

 

Les investisseurs ont le choix entre de nombreux projets (parfois des centaines !). Il faut tout mettre en œuvre pour les convaincre et les séduire. Cela nécessite un travail de préparation avec les bons outils :

Le business plan : présentation détaillée de votre projet comprenant la vision, le potentiel, les risques, et la composition de votre équipe. Notre conseil : être accompagné par un avocat ou un conseiller financier.

Le prévisionnel financier : il permettra de visualiser le chiffre d’affaires généré, l’année de rentabilité et le résultat de chaque exercice. Il donnera également des informations sur les coûts liés à la structure de votre entreprise.

Le pitch deck : destiné à servir de support d’une présentation. Il doit être complet pour pouvoir être adapté au format de pitch attendu et à l’interlocuteur. Voici une liste non-exhaustive des parties qui nécessitent d’être approfondies : le marché, la description du produit/service, le business model, la roadmap stratégique et de financement, les éléments financiers passés et prévisionnels et enfin le deal envisagé.

Un pitch oral efficace : il doit être court, bien structuré et simplement compréhensible. Il synthétise les éléments essentiels de votre projet. Votre personnalité étant un élément important de la relation, sachez la mettre en avant en proposant un contenu original comme Marion Desprez, qui a présenté son projet MaMairieLoue  et son besoin en levée de fonds avec une vidéo destinée aux business angels !

Les documents
Invest’Innove à téléchargerDocuments
En direct
des réseaux sociaux
Espace
pressePresse
Nous
contacterContact